Transformer la force du vent en électricité, comment ça marche ?


Produire de l’énergie grâce à la force du vent, cela ne date pas d’hier : on trouve des traces des premiers moulins à vent en Perse en l’an 620. Depuis, la force du vent a souvent été à la base de progrès significatifs, jusqu’à la naissance de l’éolienne que l’on connait aujourd’hui.

Son fonctionnement est simple : l’éolienne capte la force cinétique du vent grâce à ses pales, et transforme le mouvement de rotation ainsi créé en énergie électrique, par l’intermédiaire d’un générateur (un gros aimant dans une bobine de cuivre).

Beaucoup plus évoluées que nos anciens moulins, les éoliennes sont aussi automatisées : elles sont capables de déterminer la direction et la force du vent, afin de positionner leurs pales dans la bonne position (face au vent).

Équipées d’un dispositif “Aviphone”, elles peuvent aussi détecter la présence d’animaux en vol, et stopper leur rotation afin d’éviter les collisions.

Une éolienne de 2 MW produit en moyenne 4200 MWh par an, soit environ la consommation électrique moyenne de plus de 800 ménages français. Mais il existe aussi des éoliennes plus puissantes de 12MW : une seule de ces éoliennes est capable d’alimenter 23 000 ménages français par an.

Pour en savoir plus sur l’éolien terrestre que nous avons choisi chez ilek, nous vous invitons regarder notre vidéo dédiée.

Cet article vous a-t-il été utile ?

< Retour vers L'énergie verte
Powered by HelpDocs (opens in a new tab)