Connaître la classe énergétique de votre logement


Votre logement est lui aussi concerné par l’étiquette énergétique : elle vous permet de savoir combien de kWh vous devriez consommer en moyenne.

Comment obtenir un diagnostic ?

Devenu obligatoire à la vente depuis novembre 2006 et à la location depuis juillet 2007, le diagnostic de performance énergétique (DPE) permet lors de l’achat ou de la location d’un bien immobilier de connaitre la consommation d’énergie du bien et les émissions de gaz à effet de serre liées à cette consommation.

Le DPE doit être présenté lors de la vente ou location des logements. Il vise à informer le ou la propriétaire ou locataire de la consommation d’énergie du logement sur son chauffage et sa production d’eau chaude.

Depuis le 1er avril 2013, le DPE est calculé selon 60 points de contrôles.

Une fois le diagnostic passé, chaque rapport de performance énergétique est enregistré auprès de l’ADEME avec un numéro qui lui est propre et qui fige les informations. La durée de validité de ce diagnostic est de 10 ans.

Si vous êtes locataire, ce DPE doit être présent dans votre bail. Sinon, vous avez le droit de le réclamer, puisqu’il est obligatoire.

Si vous êtes propriétaire, c’est à vous de faire faire ce diagnostic.

Comprendre votre classe énergétique

Grâce au diagnostic de performance énergétique de votre logement vous devez pouvoir calculer approximativement votre consommation annuelle en énergie pour le chauffage et l’eau chaude.

La classe énergétique va de A à G. La note “A” indique que le bien a une excellente performance énergétique, c’est-à-dire qu’il est parfaitement isolé et qu’il consommera assez peu d’énergie pour être chauffé. Au contraire, les notes “E” ou “F” indiquent que le bien est mal isolé et que votre facture d’énergie risque d’être plus importante.

Si vous êtes propriétaire, vous devrez surement engager des frais de rénovation pour isoler la toiture, les fenêtres ou les murs ou bien changer la chaudière.

Cette classe énergie vous permet par conséquent d’anticiper le montant de vos consommations futures d’énergie et donc de vos factures.

Cet article vous a-t-il été utile ?

< Retour vers Mieux et moins consommer
Powered by HelpDocs (opens in a new tab)